Une instance Mastodon pour Codingfield

Vous avez certainement entendu parler ces derniers jours de Mastodon, ce nouveau réseau social open-source et décentralisé apparu fin 2016 et dont la croissance est fulgurante depuis quelques semaines maintenant.

Je ne vais pas écrire ici un article présentant Mastodon en détails, beaucoup d’autres sites et blogs l’ont déjà décrit en long et en large, mais je vais plutôt expliquer brièvement pourquoi je suis enthousiaste vis-à-vis de ce réseau, et je vais aussi en profiter pour vous présenter l’instance que j’ai moi-même lancée il y a maintenant 2 semaines.

J’ai déjà publié précédemment deux articles (A la recherche d’un réseau social alternatif et Quelques expérimentations avec Diaspora*). Dans ces articles, je décris ce qui serait pour moi le réseau social idéal, je présente quelques projets existants au moment de l’écriture de l’article, et je me suis même lancé dans la mise en place d’un pod Diaspoara*.

Cependant, je n’avais pas trouvé mon bonheur. Tous ces projets, aussi intéressants soient-ils, souffraient de plusieurs défauts : trop jeunes, pas aboutis, difficiles à installer et à maintenir, peu d’utilisateurs, communauté très limitée,…

J’avais donc mis mes ambitions de rejoindre un réseau social libre, dénué de publicité et de marketing, et décentralisé… jusqu’à maintenant!

Comme beaucoup d’entre-vous, j’ai découvert Mastodon récemment, via un article, un blog ou autres tweets, et les mots « social network », « federation » et « open-source » ont sonnés comme une douce mélodie dans ma tête. Rapidement, j’ai pris connaissance du projet et j’ai tenté une installation d’une instance… ce qui fut assez simple grâce au script Docker-compose intégré au projet.

J’ai utilisé la plateforme de serveurs Scaleway afin de mettre en place facilement et rapidement un serveur capable de créer les conteneurs Dockers nécessaires, et en une petite soirée, mon instance fonctionnait et commençait à se fédérer avec d’autres instances (principalement mastodon.social).

A ce moment-là, il y avait à peine plus de 40.000 utilisateurs et quelques dizaines d’instances. Maintenant, il y a plus de 350.000 utilisateurs répartis sur plus de 500 instances! A quoi doit-on ce succès? Il s’agit tout d’abord d’un très bon projet basé sur de bonnes valeurs, mais cela ne fait pas tout! Mastodon semble aussi avoir profité d’une bonne ‘publicité’ venant de nombreux sites et blogs alors que Twitter (qui pourrait être considéré comme son concurrent) annonçait de nouveaux changement dans son algorithme de tri des tweets, ce qui fâché par mal de ses utilisateurs.

Rapidement, j’ai découvert beaucoup d’utilisateurs enthousiastes, qui semblent heureux d’être les pionniers de ce nouveau réseau social fournissant toute la liberté dont ils ont besoin, qui discutent de tout et de rien (technique, programmation, photos de chat, maquillage, politique,…) dans une ambiance bon enfant.

Jusque maintenant, je suis seul sur mon instance, et je communique avec les utilisateurs des autres instances. J’ai bien pris le temps de mettre au point mon serveur : sécurisation minimale, gestion des mises à jours, système de backups et test de la restauration en cas de soucis,..

Bien que je n’ambitionne pas d’héberger des milliers d’utilisateurs sur cette instance, j’ai décidé d’ouvrir bientôt les inscription au publique. Tout le monde y sera le bienvenu, et j’espère que les lecteurs de ce blogs viendront s’y inscrire. Nous pourrons continuer à présenter et à parler de nos projets au travers de nombreux pouets (ou toots, c’est à dire les messages que nous échangeons sur Mastodon), découvrir de nouvelles idées,…

A bientôt sur Mastodon et sur mon instance!!!

2 réponses sur “Une instance Mastodon pour Codingfield”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *