RaspberryPi et carte-son Wolfson : convertir un vinyle en MP3

L’Ancien m’a parlé d’une époque où, pour écouter le dernier album des Beatles, il fallait se rendre au magazin de musique du coin, acheter le vinyle, rentrer chez soi, et, très délicatement, déballer le vinyle, le placer sur le tourne disque, finalement, avec une infime précaution, déposer l’aiguile sur le vinyle. A cette époque, il était très facile de copier un vinyle sur une cassette, pour pouvoir l’écouter dans la voiture, par exemple.

​Cette époque, je l’ai à peine connue. Mais le vinyle revient à la mode, et de nombreux groupes sortent leurs albums en édition vinyle. Et il se trouve que j’apprécie ce moyen de consommer la musique. Le vinyle, avec sa pochette, sont de beaux objets, et le fait se devoir le manipuler avec tant d’attention me pousse à respecter et à apprécier la musique beaucoup plus intensément que si elle provenait d’un simple fichier MP3.

Ma collection de vinyles commence à s’agrandire. Je possède la version CD et/ou digitale de la plupart de mes vinyles mais… pas de tous. J’aimerais cependant pouvoir les écouter en voiture ou au boulot. Comment faire?

L’Ancien me répondra que, de son temps, il suffisait de le copier sur une cassette mais… je n’ai pas de lecteur de cassette dans ma voiture. Le pti-jeune répondra qu’il lui faut un fichier MP3 pour pouvoir l’écouter sur son smartphone.

Voyons maintenant comment convertir un vinyle en MP3 en utilisant un RaspberryPi équipé d’une carte son Wolfson !

Continuer la lecture de « RaspberryPi et carte-son Wolfson : convertir un vinyle en MP3 »

Un boitier pour le RaspberryPi et son écran tactile

Vous pensiez que j’avais laissé tomber mon projet Touchradio? Absolument pas! La partie développement du soft est actuellement en pause, car j’estime avoir atteint un état digne d’un premier prototype. Il n’est pas complet, il est sans doute rempli de bugs, mais il est fonctionnel.

Afin de finaliser ce prototype software, et en plus du contrôleur d’alimentation, il ne me manquait plus qu’un joli boitier pour emballer tout cela. J’ai d’abord recherché un boîtier ‘tout fait’, dans lequel j’aurais pu y intégrer le RaspberryPi, l’alimentation, contrôleur d’alimentation et l’écran tactile, mais je me suis vite rendu compte que ce genre de boîtier était fort spécifique et n’existait pas tel quel.

J’ai aussi cherché un boîtier qui pourrait plus ou moins correspondre à mes besoins, boîtier que j’aurais pu customiser, mais en vain. Continuer la lecture de « Un boitier pour le RaspberryPi et son écran tactile »

RpiPowerControl, un contrôleur d’alimentation pour le RaspberryPi!

Cela fait un moment que je n’ai plus posté d’article sur ce blog, et ce, pour plusieurs raisons. La principale étant que je travaillais sur un petit projet en parallèle de Touchradio :RpiPowerControl. Derrière ce nom se cache un petit module me permettant de contrôler (ON/OFF) l’alimentation du RaspberryPi et de l’écran tactile, individuellement.

J’avais en effet besoin de ce genre de module pour Touchradio. Comme je l’ai dis précédemment, j’ai actuellement une version utilisable du soft, et j’ai donc commencé à l’utiliser dans ma cuisine. Comme vous le savez, le RaspberryPi ne dispose pas de bouton permettant d’allumer, d’éteindre ou de resetter le système. Il est donc nécessaire de brancher l’alimentation lorsque l’on souhaite l’allumer, et de retirer la prise pour l’éteindre ou le redémarrer. Cela se faisait du temps de Windows95, où l’ordinateur nous demandait gentiment d’éteindre l’ordinateur lorsque le système avait fini sa procédure d’arrêt. Mais de nos jours, nous sommes habitués à allumer nos appareils high-tech en appuyant sur un simple bouton, et à les arrêter ou les mettre en veille en réappuyant sur ce même bouton. Continuer la lecture de « RpiPowerControl, un contrôleur d’alimentation pour le RaspberryPi! »

Ajoutez un splashscreen à votre application avec QT5 et QML

Afin d’égayer le chargement des applications qui prennent un certain temps à se lancer, les développeurs ont souvent recours à un « splash screen », un écran de démarrage qui est affiché pendant le lancement et l’initialisation de l’application. Le splashscreen peut afficher et mettre en valeur le logo et le nom de l’application, afficher une barre de progressions, le ou les noms du ou des développeurs, et il permet surtout d’afficher un retour à l’utilisateur, de le faire patienter et de lui montrer que tout est sous contrôle.

Dans le cadre de mon projet Touchradio, j’ai ainsi été amené à mettre en place ce genre de mécanisme durant le démarrage de l’application, le chargement des ressources, la connection au server,… Dans la suite de cet article, je vais expliquer comment j’y suis parvenu en utilisant QT5 et QML, avec le projet d’exemple en prime! Continuer la lecture de « Ajoutez un splashscreen à votre application avec QT5 et QML »

Installation de Squeezelite sur le RaspberryPi

Squeezelite est un émulateur pour Squeezebox pour Linux, OSX et Windows. Les Squeezebox font partie de la gamme des lecteurs audio de Logitech qui se connectent au serveur Logitech Media Server. L’ensemble permet de créer un système audio disposant de plusieurs lecteurs pouvant être ou non synchronisés. On peut ainsi mettre en place un système audio multi-pièces en connectant un ou plusieurs lecteurs (Squeezebox de Logitech, par exemple) avec un dispositif faisant tourner le serveur Logitech Media Server. Continuer la lecture de « Installation de Squeezelite sur le RaspberryPi »

Touchradio: avancement

Ces derniers temps, j’ai pas mal avancé sur mon projet Touchradio. J’ai codé une bonne partie des fonctionnalités minimum de base:

Affichage du morceau en cours de lecture (artiste, album, titre, pochette si disponible)
Contrôle de la lecture (lecture, arrêt, pause, précédent, suivant) et du volume
Parcours de la bibliothèque par artistes, albums et chansons
Parcours de la liste des favoris.

Ces fonctionnalités me permettent d’avoir un lecture audio de base et de pouvoir lire ma collection musicale ainsi que mes radios internet favorites.

Le but est d’avoir un premier prototype utilisable en situation réelle (dans ma cuisine…) d’ici la fin de l’année.

Il reste donc la deuxième partie de ce projet, qui est peut-être la plus importante, l’interface graphique! Mon objectif est de réussir à créer une interface graphique agréable à utiliser, simple, rapide, moderne, et conçue pour être utilisée via un écran tactile. Le problème : je suis très mauvais à ce petit jeu! Les interfaces graphiques que je crée pour des applications PC sont, la plupart du temps, très laides, et absolument pas pratiques. Arriverai-je à faire mieux cette fois-ci? Continuer la lecture de « Touchradio: avancement »

A la recherche d’un réseau social alternatif

Il y a plusieurs raisons à cela:

  • Je n’ai aucun contrôle sur les données que j’envoie sur ces réseaux sociaux
  • Ces services sont gratuits, et pourtant, les sociétés derrières ces réseaux sociaux se font plein d’argent avec mes données
  • L’affaire PRISM me met encore moins en confiance
  • C’est pas geek

Bref, je fais cela pour le fun d’abord, et si ça fonctionne, pourquoi pas m’en servir « pour de vrai » plus tard. Continuer la lecture de « A la recherche d’un réseau social alternatif »

TouchRadio: passage à QT5

Je vous ai parlé précédemment de mon projet en cours, TouchRadio. J’ai commencé (et bien avancé) le travail en me basant sur le couple Python/Kivy. Kivy est une excellente libraire graphique optimisée pour utiliser l’accélération hardware OpenGL ES. J’ai réussi assez facilement à me créer une petite interface graphique sympa, à communiquer avec le serveur Logitech Media Server en utilisant PyLMS,…

Continuer la lecture de « TouchRadio: passage à QT5 »

Quelques expérimentations avec Diaspora*

Utilisateurs d’internet, nous utilisons de plus en plus de services en ligne soi-disant gratuits: réseaux sociaux, boîtes mail, chats, conversations audio/video, stockage de données,… Ces services sont hébergés et maintenu par des sociétés dont le but est de se faire de l’argent. Or, comment peuvent-elles se faire de l’argent alors qu’elles ne vous demandent pas de payer pour pouvoir utiliser ces services? Et puis, que font ces sociétés avec nos photos de vacances, avec nos conversations hautement phylosophiques sur le lien entre les extra-terrestres et nos ‘dieux’ que j’ai eue hier soir avec un ami, avec mes commentaires sur mon humeur du moment,…? Aussi, comment ces services sont-ils gérés? Sont-ils sécurisés? Existeront-ils encore sous la même forme dans quelques mois ou années? Oh, je n’ai pas de réponses toutes faites à ces questions, et je ne compte pas y répondre dans ce billet. Néanmoins, le simple fait de me poser ces questions m’a poussé à chercher des alternatives à certains de ces services. De plus, c’est tellement amusant et intéressant de pouvoir héberger ses propres services chez soi, dans son salon, sur son RaspberryPi préféré.

C’est d’ailleurs dans cette optique là que j’ai décidé d’héberger moi-même ce blog ! Continuer la lecture de « Quelques expérimentations avec Diaspora* »

Un écran tactile HDMI pour le RaspberryPi!

Pour mon projet Touchradio, j’avais besoin d’un écran tactile. Trouver un écran, c’est facile. Trouver un écran de taille et de résolution adaptée, ça l’est déjà un peu moins. Trouver un écran avec une connectique HDMI et un prix raisonnable, c’est encore un peu plus compliqué. Mais alors, trouver un écran tactile ayant ces caractéristiques et pour lequel le support pour Linux/ARM est confirmé, là, ça devient limite impossible!

Finalement, j’ai trouvé mon bonheur chez Chalk-Elec. Il s’agit d’une société basée en Malaisie qui conçoit des écrans, convertisseurs LVDS,… pour des cartes comme le BeagleBone, PandaBoard et, bien entendu, le RaspberryPi. Continuer la lecture de « Un écran tactile HDMI pour le RaspberryPi! »